Comment faire ROOT le votre Android avec Magisk

Hexamob 05/19/2017


Magisk est un gestionnaire de root développé par topjonhwu et basé sur phh’s SuperUser, lui-même basé sur le gestionnaire de root CyanogenMod. Les avantages de Magisk Manager sont vraiment nombreux, et le paquetage s’installe très rapidement.

Magisk est une interface « systemless », un outil qui vous permet d’effectuer des modifications sur votre système (ex : obtenir les privilèges root) sans altérer la partition système. Ainsi, en l’utilisant, l’appareil ne sera pas altéré, permettant par exemple d’utiliser certaines applis qui ne fonctionneraient pas avec un root classique.

Effectivement, avec Magisk Manager, vous pouvez passer outre le contrôle de Google SafetyNet, qui vérifie si la partition système de l’appareil a été modifiée. De cette façon, les applis telles que les applications bancaires, Super Mario Run et Pokémon Go fonctionnent normalement. Bien sûr, il y a des cas où Magisk risque de ne pas marcher, par exemple sur une ROM personnalisée largement modifiée, ou si vous utilisez des applis et des modules qui activent SafetyNet de toutes façons.

Cependant, l’appli fonctionne bien sur les ROM custom telles que Lineage OS ainsi que sur les ROM officielles. Le paquetage contient un exécutable, qui dans ce cas n’altère pas la partition système, mais seulement /data, /cache et le noyau. En fait, l’appli Magisk Manager gère les paramètres root et maintient le système à jour.

Dans ce guide, nous verrons comment l’installer et le configurer correctement. N’oubliez pas que cette appli est utile même si votre appareil est déjà rooté. Nous distinguerons donc deux cas : celui où votre appareil est déjà rooté et celui où vous n’avez pas les permissions root (celui qui est vraiment important).

Magisk Manager – Root & Universal Systemless Interface

Comment rooter votre smartphone Android avec Magisk Manager 1

Prérequis :

  1. Bootloader débloqué.
  2. Recovery TWRP 3.0.2-0 ou supérieur
  3. Android 5.0 ou supérieur.
  4. Suppression de toute forme de root. Dérooter depuis l’appli SuperSU. Dans la ROM AOSP, désactiver le root dans le menu Developer Options.
  5. Redémarrer en mode recovery TWRP.

Guide d’installation :

Méthode 1 – Appareil rooté :

Suivez cette méthode si vous utilisez un appareil déjà rooté avec MagiskSU, Magisk phh’s SuperUser (non original), ou Official Systemless SuperSU.

  1. Installez le dernier Magisk Manager.
  2. Installez/mettez à jour Magisk tel qu’indiqué dans l’application.
  3. Redémarrez.

Méthode 2 – Appareil non rooté :

Si vous démarrez à partir d’un appareil non rooté ou avez rencontré des problèmes pour flasher Magisk Manager :

  1. Restaurez l’image de boot officielle.
  2. Téléchargez la dernière version de Magisk.
  3. Placez le fichier .zip téléchargé dans la mémoire de votre téléphone.
  4. Redémarrez en mode Recovery.
  5. Flashez le paquetage d’installation de Magisk.
  6. Redémarrez et installez Magisk Manager depuis le Play Store.
  7. En cas de problème (il ne devrait pas y en avoir), retournez en mode Recovery et flashez le paquetage Magisk Uninstaller pour supprimer Magisk.

Réglages :

Dans la plupart des cas, l’exécutable est installé et mis à jour correctement, mais parfois, il se peut qu’il n’outrepasse pas la vérification SafetyNet en raison des modifications précédentes. Si SafetyNet reconnaît le root, permettant aux applis qui l’utilisent de fonctionner, il est recommandé d’effectuer une réinitialisation de l’appareil, de réinstaller la ROM, et de continuer avec la méthode 2.

Si l’exécutable n’est pas installé correctement, ou si vous voulez installer la version supérieure, rendez-vous dans la section Install et appuyez sur Download and Install. Lorsqu’on vous y invite, redémarrez, et le root fonctionnera correctement. Si des problèmes persistent, c’est que le firmware ou votre version d’Android ne sont pas pris en charge.

Fonctionnalités :

  • Magic Mount : Permet toute modification du système sans altération réelle des partitions.
  • MagiskSU : Solution de root open source. Appareil rooté avec MagiskSU, basé sur phh’s Superuser.
  • Multiple Entry-Points : Améliore Magic Mount en fournissant des points d’accès systèmes pour tout script à tout moment du redémarrage ; inclut le mode « post-fs » alias mode « cache », effectué avant le montage de /data.
  • Magisk Manager : Appli utilisée pour gérer les modules téléchargés et Magisk, mais aussi le root MagiskSU.
  • MagiskHide : Cache Magisk aux autres applications et systèmes de sécurité tels que SafetyNet.
  • ResetProp : Vous permet d’effectuer toute modification à build.prop, même en mode lecture seule.
  • Busybox intégrée.

Téléchargement

Vérifiez si votre appareil est rooté correctement avec notre appli « How to ROOT ».






Téléchargements

N’oubliez pas, vous devez rooter votre appareil Android à vos propres risques.

Sources

LIENS UTILES SUR ROOT